Précautions

 

Le but des séminaires n'est pas d’inciter à la consommation d’Ayahuasca dont l’usage est traditionnellement réservé au seul guérisseur et n'est pas sans risque tant sur le plan physique que psychologique. La pratique de soins chez les chamans amazoniens fait appel à un large usage d'autres plantes non hallucinogènes ainsi qu'à d'autres techniques (cf. Séminaire) qui ont pour but une guérison ou l’approfondissement spirituel.

La prise d'Ayahuasca est autorisée dans certains pays mais interdite en France, aussi, ce site n'a pas pour objet de la recommander.

En effet, nul médicament, nulle plante qui prétend soigner n’est neutre. Il est tout à fait possible d’être allergique à une plante, la consommer n’est donc pas sans risques.

Bien qu'ils aient été extrêmement rares, il y a déjà eu des cas de décès au Pérou au cours de cérémonies. Il faut savoir toutefois, que certains participants sont dans un état de santé assez précaire, lorsqu'ils décident de s'en remettre à la pratique des soins chamaniques.

Ceci donne l'occasion à certains de stigmatiser la voie chamanique, tentant d'occulter par là que des milliers l'ont pratiquée, dont bon nombre ont affirmé en avoir tiré un réel bénéfice.

 

Il vous appartiendra donc de décider par vous-même de la prise d'Ayahuasca ou non; celle-ci n’a aucun caractère obligatoire quant au processus de mieux-être, de recherche de guérison ou d’évolution spirituelle qui peut être recherché. A titre d'information sachez que peu de personnes décident de s'abstenir à l'égard de cette plante.


Indépendamment des recommandations qui précèdent, préalablement à votre participation à un séminaire chamanique, vous devez consulter votre médecin ou thérapeute au regard de la compatibilité de tout traitement suivi, comme à l'égard de votre état de santé.

 

Dans la tradition Amazonienne, le patient est responsable de son processus, notamment pour ce qui concerne la discipline de la diète et le respect de ses règles.

Un site (en anglais) bien documenté détaille les règles de la diète et parle des possibles interactions médicamenteuses qui représentent un danger pour les personnes prenant certains médicaments : http://www.ayahuasca.com/science

 

De ce fait, les chamans ne donnent pas la plante lorsqu'ils ont connaissance que les personnes prennent des substances chimiques (drogues et médicaments) ainsi que dans le cas de certaines maladies ou états de santé jugés incompatibles.

 

Si vous êtes sous un traitement médical ou que vous souffrez d'une maladie, vous devrez donc en informer les chamans; ainsi que si vous êtes enceinte.

 

 

DIRECTIVES MEDICALES DES CHAMANS :

 

Les directives médicales sont fixées pour vous permettre de commencer votre retraite dans les meilleurs conditions. Lorsque vous faites une réservation, vous serez invité à fournir la liste des médicaments que vous prenez ainsi que votre état de santé.

La prise d'ayahuasca n'est pas possible lorsque la personne prend certains médicaments. En cas de doutes, nous vous conseillons de consulter votre médecin.

 

Avant de participer à une retraite, notamment si vous décidez de boire l'ayahuasca, vous devez être d’accord avec les directives médicales suivantes:

 

Coeur / Conditions cardiovasculaires

Si vous avez des problèmes cardiaques cardiovasculaires, pression artérielle élevée,  vous pouvez participer aux cérémonies mais il n’est pas recommandé de consommer l’Ayahuasca. Celle-ci peut élever la pression sanguine et augmenter les risques de crise cardiaque. Les personnes atteintes de ces conditions ne devraient pas assister aux cérémonies d’Ayahuasca, mais prendre d’autres remèdes naturels leur seront proposé afin de soulager ces conditions.

 

Diabète

Les personnes atteintes de diabète ont plus de risque lié à l’absorption de l’Ayahuasca. L’utilisation de certaines substances présentes dans l’Ayahuasca peuvent modifier les niveaux de sucre dans le sang par le biais des effets hypoglycémiques. Ces substances peuvent changer la quantité d’insuline naturelle ou celle d’un médicament antidiabétique. Les personnes atteintes de diabète grave ne doivent pas prendre l’Ayahuasca à cause de ce risque. Les personnes atteintes de diabète moins sévère doivent nous contacter avant de réserver une retraite afin de discuter des détails, y compris de la possibilité d’une diète modifiée.

 

Médication dangereuse avec l’Ayahuasca

•    Monoamine oxydase (IMAO): 4 – 6 semaines avant

•    Inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS): 6 ou 8 semaines avant, 4 semaines après

•    Autres Anti-dépresseurs: 6 semaines avant, 4 semaines après

•    Système nerveux central (SNC) (et somnifères): 3 à 4 semaines avant

•    Anti-hypertenseurs (médicaments de la pression artérielle): 2 à 6 semaines avant, selon le médicament

•    Antibiotiques: 48 heures avant.

 

Menstruations

Selon la tradition, il ne convient pas de participer aux cérémonies pendant leurs menstruations. Pour vous assurer d’obtenir le plein bénéfice de votre retraite et d’être en mesure de compléter vos cérémonies sans interruption, nous vous recommandons de prendre cela en considération au moment de choisir les dates de votre retraite.

 

Drogues récréatives

Les drogues récréatives ne doivent en aucun cas être combinées avec l’Ayahuasca.